COMMENT CHOISIR SON FOYER OUTDOOR ?

Nous pensons, surtout à l'approche des beaux jours, mais, juste avant eux, à une installation d'un foyer d'extérieur.

Au sens le lus large possible, bien sûr pour profiter pleinement de sa terrasse ou de son jardin, lorsque la température est encore fraiche.

Comment choisir son foyer outdoor ?

La réponse qui vient généralement en premier à l'esprit est de faire le choix entre une barbecue et une plancha.

En effet, beaucoup d'entre nous pensent à la saison des repas en extérieur.

Mais avant et au delà de cette saison d'été ?

Un foyer d'extérieur peut remplir d'autres fonctions et augmenter le temps d'utilisation du jardin pour des soirées conviviales.

Le choix parmi les différentes solutions se limite, donc, au barbecue, plancha, brasero, parapluie chauffant et feu de camp

Il est alors nécessaire de se poser les bonnes questions selon le mode de vie de chacun.

A - La première question à se poser est celle de l'usage du feu.

1 - Profiter des jeux de lumière d’un feu

Le feu de camp crée une ambiance particulière et reste pour tous une expérience délicieuse.

Les convives sont installés autour de ce feu et chacun bénéficie des lumières et variations de couleurs.

Aucun BBQ, ou encore moins une plancha, ne peut vous apporter cette qualité visuelle, ce plaisir, ce spectacle.

Un brasero au bois peut-être la solution, sous réserve de son volume et de sa situation.

Le charbon n’apportera pas ce plaisir.

Il est également concevable de créer, de toutes pièces, un foyer dans le sol avec les assises autour, pour que tous puissent s’asseoir autour de cette cuvette.

Le feu de camp impose, cependant, un lieu dédié, pour éviter tout risque de propagation.

Et, comme le foyer en « dur », ne peut s’installer partout, cette solution est inapplicable et donc, n'en est pas une dans la plupart des cas.

2 - Se réchauffer autour du feu

Là encore, la seule alternative est de disposer du foyer en dur ou du feu de camp basique, le vrai.

Les mêmes difficultés que ci-dessus se posent pour l’hôte.

Les Braseros, permettant de vraiment réchauffer les invités pendant l’hiver, ne sont pas concevables du fait de la taille nécessaire, pour que tous les convives puissent s'installer autour.

A part, bien sûr, le bidon, que l’on trouve sur les chantiers, autour duquel les ouvriers et autres professionnels se tiennent debout avec un café et surtout une grosse veste…

Il est difficile de recevoir de cette manière.

Il convient quand même de considérer le parapluie chauffant.

Mais il est difficile de s'installer tous autour.

Il faut, en outre, un endroit semi-clos pour conserver la chaleur, ou en installer plusieurs.

3 - Pouvoir cuire toutes sortes d’aliments

L’on trouve sur le marché, toutes sortes de grilles, de BBQ, de planchas ou encore de fours ou appareils de cuisson au gaz.

Chacun peut choisir son type de cuisson préféré, mais il doit choisir !

Il faudra choisir la grillade ou la plaque de cuisson.

Il n'existe pas de solution complète, sauf à disposer de l'ensemble des types d'appareils.

La consommation nécessaire de l'espace disponible limite cette multiplication d'appareils et interroge sur leurs utilisations pratiques.

4 - Rallonger la durée d’utilisation de sa terrasse

L’utilisation actuelle de tous ces moyens est limitée à la fin du printemps et à l’été.

Les saisons fraîches sinon froides n’incitent pas à s’installer dehors pour passer la soirée.

Le brasero est une solution imaginable pour les périodes seulement fraiches.

Il est limité en diffusion de chaleur puisqu’il a surtout son esthétique pour intérêt.

Il faudrait un brasero de grande taille sinon énorme pour réchauffer une demie douzaine d’invités.

5 - Offrir de la convivialité

Qu’il s’agisse du BBQ ou de la plancha, il est évident qu’ils autorisent des moments de convivialité.

Mais ce résultat repose sur le fait de pouvoir faire des grillades dehors et sur l’image et l'attrait de ces repas en extérieur.

Le Brasero est beaucoup plus créateur de convivialité par lui-même, puisque les personnes présentes s’installent autour pour discuter, prendre un verre ou simplement passer un moment.

On en revient au vrai feu de camp, qu’il soit sauvage ou en « dur », pour retrouver cette satisfaction instinctive, sinon atavique, du feu.

Ce réconfort atavique. C'est le feu qui a permis à l'Homme de survivre.

On peut, également, le rapprocher du feu de cheminée ouverte.

B - Puis vient celle de la facilité d’emploi.

1 - Le maintien du feu dans la durée

Le BBQ impose de préparer des braises pour pouvoir y faire cuire les viandes choisies. Il est impossible de rajouter du charbon de bois et encore moins du bois, pendant la cuisson.

Tout un chacun en connait, alors, le résultat !

La plancha est beaucoup plus simple d’emploi puisqu’il suffit d’ouvrir le gaz et d’appuyer sur l’allumeur.

Le feu de camp apporte également cette simplicité. Il suffit de rajouter des bûches.

2 - La simplicité d’entretien

Top de la facilité, la plancha. Un coup d’éponge sur la plaque et c’est fait. On pourrait, à la limite, critiquer la contrainte de la bouteille de gaz.

Mais, outre la légèreté actuelle de ces bouteilles, il n’y a lieu de les changer que très épisodiquement.

Le BBQ, reste assez simple d’emploi. Il faut simplement vider les résidus, nettoyer la grille et disposer de charbon de bois en stock.

Un inconvénient, cependant. Il faut soit disposer d’un abri dédié soit le mettre à l’abri pour pouvoir le conserver plus d’une saison.

Le feu de camp en pleine nature ne nécessite pas d’entretien, hormis l’extinction totale des braises.

Le feu de camp en « dur » impose de retirer les cendres avec seau et pelle, surtout si la pluie s’annonce.

Sinon, c’est du « béton ».

3 - L’élimination des cendres

Même chose pour la plancha, rien à jeter !

Pour le BBQ, la quantité de cendres reste très raisonnable puisqu’il ne sert que le temps de cuisson.

Le feu de camp en pleine nature permet, après une bonne extinction des braises, de les étaler sur le terrain, autour.

Les cendres du feu de camp en dur, sont dans le seau…

4 - Le type de cuisson et la diversité des mets

Le feu de camp, en dur ou en plein champ, autorise les marshmallows et quelques morceaux de viandes, poissons ou légumes au bout de piques. Sauf à installer un support, fixe de préférence.

Si le feu est soutenu, il vaudra mieux disposer de piques de bonne taille.

La plancha autorise la cuisson de légumes, de viandes ou autres produits mais reste une cuisson sans le fumet particulier du feu.

Il est cependant permis de penser qu’elle apporte plus de diversité que le BBQ, sauf à utiliser à plein le papier alu et la cuisson dans les braises.

Et cela peut, alors, être très chaud !

C – Existe-t-il une solution globale répondant à tous ces critères ?

Tout d’abord reprenons la seule question qui vaille : que recherche-t-on vraiment avec le feu ?

- Le plaisir visuel du feu,
- la chaleur conviviale
- La prolongation d’usage de son extérieur
- Le choix de la cuisson offrant la liberté des produits offerts et dégustés
- Un usage facile que tous les convives prendront plaisir à pratiquer
- Une grande simplicité d’entretien
- La sécurité

C’est le moment du choix

Tous les produits actuellement courants sur le marché ont leurs qualités.

Ils répondent à différentes attentes.

Il est donc possible d’éviter un choix frustrant en accumulant les appareils.

Il suffit de disposer de l’espace pour les installer, avec le mobilier correspondant.

Pourtant !

Une nouvelle solution globale existe dorénavant sur le marché.

C’est un concept imaginé par quelqu’un qui se posait ces questions et refusait de se plier à une limitation d’utilisation.

Et à la consommation de tout son espace extérieur...

Le Brasecue est un vrai feu de camp de terrasse utilisable partout.

Du fait de sa conception, après de nombreux prototypes pour la concrétiser, il convient à tout type d’extérieur.

Vous pouvez l’installer au bord de la piscine, sur votre terrasse, au milieu du jardin.

Ou même au milieu d'une prairie sèche en juillet...

Utilisation (cuisson) lors de la course annuelle de motos vintage sur prairie.

 

C’est un feu de camp maîtrisé, dans un écrin cubique de 60 cm, en inox émaillé ou en acier corten de 10 mm d’épaisseur.

Le corten est cet acier qui s'oxyde en surface pour donner une apparence rouille au bout de quelques mois, mais ne s'oxyde pas en profondeur.

Cette épaisseur permet d'accumuler et de diffuser une saine chaleur autour du foyer.

Le Brasecue dispose d’une porte permettant de placer des bûches de la taille standard de 50 cm.

Il est pratique et simple d'entretien avec son cendrier sur toute la surface que l’on ne vide que tous les 5 ou 10 utilisations, (selon la durée des soirées…)

La face supérieure du cube est formée d'une grille, amovible, en inox 316L émaillée alimentaire.

Cette grille est de 10 mm d'épaisseur, autorisant, ainsi, tous les types de cuisson et pendant toute la durée de la réception.

En outre, c'est un carré de 60 cm qui vous autorise à recevoir de nombreux convives servis en même temps et qui pourront déguster vos préparations en restant autour de ce feu.

Donc, sans attendre que les premiers soient les derniers.

Lors d'une journée portes ouvertes d'un élevage et centre de dressage de chevaux, plus de 400 personnes ont pu être nourries avec seulement 3 Brasecues.

En outre, cette grille est de 10 mm d’épaisseur et a été étudiée, conçue et fabriquée pour s’adapter à toutes les intensités du feu.

Vous ne souffrirez jamais de la combustion des aliments, sauf, bien sûr, à les oublier parce que la soirée se sera trop prolongée avant de manger.

L’épaisseur, les espacements entre les barreaux et la taille de ces derniers cumulent les avantages du BBQ au bois et de la plancha.

Par ailleurs, cette grille couvre la surface chauffante et ne transmet pas la température de cuisson hors feu visible.

Ce point est particulièrement important.

En effet, la vision des flammes, qu'offre cette conception, correspond à la réalité de la chaleur.

Les personnes qui s'en approchent n'ont pas le risque de se brûler sur une extension métallique prévue pour la cuisson dont la chaleur est invisible.

Cela évite un risque de brûlure.

L'expérience montre que les enfants ne courent pas, de façon trop proche et prennent conscience facilement du risque.

Mais ils aiment regarder le feu et s'installer autour.

Sans aucun doute, la sécurité du feu est dorénavant atavique.

Un point clef pour un usage le plus satisfaisant possible : Vous pouvez recharger en bois pendant la cuisson, grâce à la porte et, donc, sans prendre le risque de passer la main au-dessus des flammes.

Là encore, la conception de la grille ôte le souci de brûler vos aliments lorsque vous augmentez la quantité de combustible.

Vous bénéficierez toujours du fumet du bois et de la douceur de cuisson d’une plancha de grande qualité.

La grille étant en inox, elle est particulièrement facile d’entretien. Un essuie-tout mouillé suffit en général. Ce qui permet de faire cuire sans modifier le goût, un poisson, puis une viande avec ses légumes et des fruits pour finir, par exemple.

Pour compléter cet entretien, la SAS LE BRASECUE offre un service particulièrement apprécié, de remplacement de la grille une fois par an.

Nous venons chercher votre grille en la remplaçant, bien sûr.

Les grille bénéficient d'un nettoyage approfondi par aéro-gommage.

L’ensemble des avis donnés par les premiers acquéreurs et utilisateurs reflète bien toutes ces qualités.

Le Brasecue, abouti après plus de 20 prototypes, diffuse une bonne, une douce chaleur tout autour, et dont l’intensité ne dépend que de la volonté des participants.

Le Brasecue est un appareil numéroté (édition limitée à 999), garanti 10 ans.

Il comprend ses ustensiles, des gants de ferronnier, un capot, et, pour l'option concernée, sa caisse desserte et un diable avec sa sangle. Utile car son poids est de 115 kg, hors caisse.

La livraison est comprise.

La société propose également des sièges de haut de gamme pour intérieur et extérieur, et divers accessoires, tous garantis 10 ans pour la structure et 5 ans pour le tissu.

2 Responses